Posture d'ouverture des Hanches - Posture du Lézard dressé – Utthan-pristhâsana

June 26, 2018

 

Je vous propose une posture d'ouverture des Hanches pour travailler le psoas et l'ouverture du bassin en ce printemps et accélérer le processus détox avant l'été. 

 

Le bassin est la zone du deuxième centre énergétique (Swadhisthana chakra) 

L’élément de ce centre est l’eau et la planète Lune. 

Cela pointe sur la gestion des liquides dans notre corps (lymphe, glandes, larmes) et nos états émotionnels.

 

En travaillant sur le muscle ilio-psoas (qui assure le lien entre le bassin et la colonne vertébrale, anciennement appelé psoas-iliaque), nous détoxifions cette zone et évacuons l’énergie stagnante, y compris les mémoires émotionnelles. 

Le bassin est aussi la zone liée à notre famille et enfance.

 

Samtosha,  précise bien que le psoas a une prédisposition particulière à devenir tendu puisque son fascia est en continuité avec celui du rein et également en continuité avec le diaphragme.....

 

Le psoas réagit énormément au stress émotionnel et particulièrement, aux peurs. Les peurs constituent l’émotion négative prédominante à l’heure actuelle sur la planète. De plus, étant donné les postures assises fréquentes dans les divers poste de travail, le psoas ne bénéficiant pas d’étirement sur une base régulière, accumule ces stress et devient rapidement tendu, voire rétracté. [...]

 

Si la posture du Lézard est moins contraignante pour le genou à l'arrière que la précédente, Anjaneyâsana, elle permet un assouplissement plus poussé des hanches.

 

La pratique de cette posture y compris toutes les postures d'ouverture des hanches ( Kapotâsana/Anjenâyasana)  peut nous rendre très émotifs pour un certain temps, cela signifie seulement que la détoxification s’opère. Le corps et le psychisme intègrent les impacts de la pratique sous 24h à partir du moment de sa réalisation. 

Il est nécessaire d’en être conscient et de s’hydrater (boire de l’eau tiède et prendre un bain)

 

Comment prendre la posture :

 

 

Départ en Chien tête en bas. Le genou doit être là aussi au-dessus de la cheville.

Au lieu de relever le torse et les bras, vous abaisserez au contraire le haut du corps de façon à placer les avant-bras sur le sol, côte à côte, parallèles et les doigts pointés vers l'avant.

 

La jambe vers l'avant a son genou au niveau de l'épaule et sa cheville à celui des coudes.

 

Le genou de la jambe vers l'arrière peut être posé sur le sol ou non (plus tonique).

Prenez cette attitude du mieux que vous pouvez et arrêtez dès que l'étirement ne vous est plus agréable.

 

Gardez toujours les épaules et le cou détendus, où que vous vous trouviez dans le déroulement de la posture.

Please reload

Posts à l'affiche

Vivre avec nos limites ou s'en libérer ?! Les 5 kleshas tirés des yoga-sûtras de Patanjali.

October 9, 2017

1/7
Please reload

Posts Récents

March 16, 2018