La vie dans la vie ( Yoga et Sâmkya)

A toutes celles et ceux qui souhaitent approfondir le yoga à travers la vision du Sâmkya...Je vous invite à lire un extrait du livre " La vie dans la vie de Lizelle Raymond" qui donne une vision claire et simple de la philosophie du Sâmkya. Vous retrouverez dans cette vision beaucoup de notions que nous abordons pendant un cours de yoga par la prise des postures et l'utilisation des techniques de souffles. ( pranayamas) 

 

" L'adepte du Sâmkya place son point d'appui dans une attitude d'être, dans l'effort conscient de comprendre. Pour cela il utilise tout ce qu'il a découvert, tout ce qu'il a vécu; son matériel consiste en évènements de sa vie pour élargir son plan de conscience, pour harmoniser le microcosme qu'il est et pour trouver le rapport existant entre cet univers connu et l'univers inconnu qui l'entoure. S'il n'a ni prière, ni demande, il a par contre une attitude d'ouverture. Il constate, il observe. Il recherche en lui une sensation connue pour faire face à la loi parfaite et absolue qui se déroule, et dans laquelle il sait que c'est en rencontrant des obstacles que l'être intèrieur fera un nouvel effort pour atteindre un niveau de conscience plus vaste. S'y tenir sera une affaire de vigilance attentive, un immense travail fait de détails qui s'ajouteront à d'autres détails, jusqu'à ce que les premiers aient été clairement perçus. Une telle vie est une prière vécue."

 

Lor d'un cours de yoga, nous revenons à notre outil matériel, notre véhicule qui nous transporte sur le chemin de la naissance jusqu'à la mort :  notre corps.  Nous l'examinons et nous l'écoutons avec une grande vigilance pour comprendre et découvrir notre monde intérieur. Selon la vision du Sâmkya cette réalité aussi nommée Prakriti ( la grande nature) est celle que nous devons vivre, découvrir et apprécier pour révéler le Purusha ou la conscience de l'instant qui est pure lumière et amour. La vie elle même devient objet de méditation.  Les obstacles rencontrés tout au long de notre existence ou pendant un cours de yoga comme par exemple un mental top agité , beaucoup de pensées de tout ordre qui faussent la réalité de l'instant, ou une vive douleur au dos doivent être dépassés. C'est en dépassant ces obstacles que nous nous élevons au cours d'une séance de yoga vers un niveau de conscience plus élevé. La conscience élevée se manifeste par un état de légèreté, de bien-être et d'espacement des pensées voire de grand silence intérieur . Cet état est perceptible à la fin d'une séance de yoga. Lors d'un cours de yoga sans le savoir vous revenez à une prière de chaque instant par la vigilance du souffle et du corps.  Les effets de cette prière sans dieux, ni croyances sont bien là pour ceux qui s'y abandonne avec sincérité et croit en la voie du yoga. C'est la Foi de l'instant qui prime sur tout autre chose et qui révèle la conscience. Dans cette vision la psychologie, toute projection dans un futur proche ou lointain, toute discussion sur les souffrances et les traumatismes du passé ne sont que des obstacles à la joie de l'instant révélée par la conscience (Purusha). La voie du Sâmkya est assez dure mais elle est compréhensible et abordable pour tous les athés sans dieux ni croyances. De grands maîtres du Sâmkya comme Sri Anirvan ont enseigné toute leur vie cette voie a des disciples et chercheurs spirituels. On pourrait la comparer à la science du yoga. 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche