Le yoga, les yogis, l'art, les artistes ? Quels liens entre eux?

April 8, 2017

 

Le yoga trouve ses racines dans la nature. Toutes les postures de yoga visent à reproduire l'énergie d'un animal, d'une plante ou de tout autre forme existante dans l'univers...Le monde est énergie, toute existence est énergie et toute forme vivante ou non vivante est une manifestation de l'énergie...

Le mot Yoga signifie "union". L'état d'union peut se rencontrer par la prise d'une posture dans laquelle on cherche à s'assoir longtemps ou en méditation une fois le corps équilibré et au préalable échauffé par des techniques de souffles nommés pranayamas enfin parfois cet état d’union peut se rencontrer par la pratique d'un art régulier ...

 

La peinture, l'architecture, le chant, la danse ou encore le fait de jouer d'un instrument de musique est tout aussi susceptible d'amener à nous "Yoga" ou état d'union le temps d'une minute, d'une heure voire même plus...

En cela j'aimerais évoquer l'art et les artistes qui sont selon moi, des sortes de yogis fantaisistes...on les appelle souvent artistes mais avez vous pensé aux nombres d'heures passées par ces hommes pour atteindre leur but final : la réalisation d'une oeuvre d'art ? Ces artistes ou yogis modernes ont maîtrisé, exploré, recherché, démantelé, reconstruits et repensés certains systèmes, certaines méthodes et techniques traditionnelles pour faire évoluer l'art et créer des oeuvres uniques qui pour certaines marquent encore aujourd'hui les esprits et touchent des milliers de personnes des décennies après leur mort. Ces hommes et ces femmes peuvent s'appeler Gaudi, Frida Kahlo, Jeffe buckley, Bob Marley et bien d'autres...Ils ont su utiliser l'énergie disponible en eux et autour d'eux pour l'orienter et l'amener là ou ils souhaitaient l'amener.

 

Un artiste que je connais bien m'a étonné par son discours ; un jour alors que nous parlions de son art il m'a dit:" lorsque je monte sur scène et que je me mets à chanter, ma voix est infinie et mon souffle s'allonge sans fin... je me sens comme en état d'union avec le public. Je me connecte à une énergie qui me dépasse et je sens que je dois la rechercher le plus souvent possible"

 

 

J’aimerais à ce sujet approfondir la réflexion en vous racontant l’histoire de Gaudi un artiste qui m’a profondément touché.

 

Il y a une dizaine d’année, lorsque je vivais à Barcelone ;  j’étais alors encore étudiante et insouciante, je me suis rendue au Parc Guëll seule un samedi après-midi. A cette époque, j’adorai les couleurs, les formes insolites et surréalistes que proposaient les œuvres de Gaudi comme la casa Balto ou la Sagrada familia mais j’étais loin d’imaginer ce que j’allais découvrir en m’y rendant ce jour là. Comme à mon habitude, je décidais de sortir des sentiers battus et d’explorer les alentours en sortant de l’enceinte touristique du parc Güell pour me perdre seule dans la forêt qui le surplombe …Je me suis alors assise pour contempler la ville de Barcelone qui comme une sorte de mirage plonge jusqu’à la mer méditerranée d’un bleu émeraude…Une légère brise vint caresser mes cheveux et le soleil réchauffait mon visage. Je me sentais bien ;  quand soudain une petite voix dans ma tête est venue à ma grande surprise me sortir de mes rêveries. Cette drôle de voix disait :

 

« Regarde la beauté des arbres, regarde la beauté du parc, regarde, regarde bien ! »

-« Oui je regarde c’est très beau et …. ? »  

- « Regarde mieux »

- « Je regarde »

-« Essaye de voir au lieu de regarder et rends toi à la Sagrada Familia..La famille sacrée… Gaudi est un maître ! »

- « Un maître?» Sans me poser de question, je me suis levée, j’ai rejoins l’avenue principale pour monter à bord du bus 93 qui m’amena tout droit à l’avenue Gaudi situé à 5 min de la célèbre cathédrale néogothique. Je connaissais bien la Sagrada puisque depuis que je vivais à barcelone, je la visitai et la revisitai avec mes amis et ma famille qui profitaient souvent de leur court séjour pour découvrir les monuments emblématiques de la ville dont la fameuse Sagrada.

 

Je me suis retrouvée face à elle en m'engageant à nouveau à l’intérieur sans me poser de questions. Mon esprit était vide à ce moment précis.

Dès qu'on la pénètre, l'oeuvre de Gaudi nous éboulie par sa magie :

Des puits de lumières extraordinaires traversent les vitraux de la cathédrale et sont encore visibles aujourd’hui comme une sorte de lumière divine presque irréelle. Je suis toujours éblouie par la beauté et la douceur des couleurs lorsque j’y entre.  La première impression lorsqu’on se retrouve devant cette cathédrale imposante tout droit sortie d'un film de science fiction pourrait être de se dire : " C’est quoi ce truc en béton ? Une sorte de mollusque à antenne géante ? On dirait presque une sorte de maison hantée ..." Il ne faut pas toujours se fier à ses impressions souvent empruntes d’ego et de jugements erronés mais toujours chercher à comprendre ce qui se passe en nous, comptempler une œuvre et tenter de ressentir l’énergie créatrice de l’artiste à travers elle…Cette fois-ci la cathédrale m'a accueilli et m'a parlé malgré la foule et la mélodie incessante des clics et clacs des appareils photos... En me retrouvant face à la passion du christ; j’ai perçu l’inexplicable...Mais je ne peux vous en dire plus. Ce chamane artiste des temps modernes était déjà à l’époque connecté à une autre dimension avec une compréhension novatrice de l’architecture. Il avait perçu, l’imperceptible dans la nature en essayant au mieux de la retranscrire dans ses œuvres architecturales connues à travers le monde entier. Les architectes ayant repris les plans de la sagrada ont mis plusieurs années avant de pouvoir comprendre comment Gaudi avait réalisé cette oeuvre.

 

La position de Gaudí dans l'Histoire de l'Architecture est unique : son inspiration débordante, générée par l'observation de la nature, lui a permis de créer un style fantastique. Mais elle l'a aussi amené à se dépasser sur le plan technique, innovant sans cesse pour réaliser ses visions. Ses oeuvres allient la perfection technique, la fonctionnalité et une immense valeur esthétique. Bien plus... elles témoignent d'une grande humilité. Gaudi était au service de son inspiration et non de sa renommée. Il était conscient qu'il ne pourrait terminer la Sagrada Familia avant sa mort et pourtant, il a su impulser l'énergie nécessaire dans ce chantier pour que les générations suivantes aient envie de le poursuivre.

Certains le qualifient de fou mais je suis certaine que Gaudi dans la réalisation de ses œuvres cherchait sincèrement à reproduire des formes d’énergies présentes dans la nature.  Comme les yogis, Gaudi s’est inspiré de la nature et l’a observé longuement pour la récréer avec ingéniosité dans ses œuvres et prouesses architecturales.

 

Les artistes comme Gaudi nous montre que l’énergie est illimitée et toujours disponible à celui qui la cherche et l’oriente.

 

Comme l’artiste qui cherche à s’unir à l’universalité par la création de son art, le yogi cherche l’union des énergies duelles par la pratique du yoga dans son entièreté.

Le but recherché par le yogis ou le véritable artiste ( en excluant celles et ceux qui recherchent la gloire, l'argent et la célèbrité ) n'est pas si éloigné finalement.  A méditer ...