Dois-je pratiquer le yoga si je ne suis pas en forme ?

February 24, 2017

La semaine dernière une de mes élèves m'a posé la question suivante:

Doit-on venir en cours même si l'on se sent fatigué ou si l'on ressent des douleurs diverses dans notre corps?

 

Je la remercie pour cette question intéressante. Elle se reconnaîtra. 

 

Voici ma réponse : 

 

 Dans les yoga-sutras de Patanjali, on nous dit que la pratique porte ses fruits à la hauteur de notre investissement ...

 

Voici également ce que révèle le livre du Moine qui vendit sa ferrari que je vous conseille d'ailleurs de lire si vous ne l'avez pas encore lu. 

 "La discipline s'acquiert en s'acquittant régulièrement de petits actes de courage. Plus on nourrit l'embryon de l'auto-discipline, plus il s'agrandit.

 

La volonté est la vertu essentielle d'une vie parfaitement épanouie. 

 

Lors du stage féminin sacré Ana une fabuleuse danseuse Odissi nous a également parlé des danseuses de temple et des maîtres de danses qui imposaient une réelle discipline aux élèves.

 

"Que vous ayez 40 de fièvre, mal au ventre ou que vous soyez tout simplement fatigué, vous devez continuer à danser pour les dieux"...

 

C'est une image un peu forte pour nous occidentaux mais qui nous dit clairement qu'il faut se mettre un peu de côté, trouver en nous la force et la volonté et ne pas toujours s'écouter si on souhaite véritablement évoluer dans un art ou une discipline. Souvent, lorsqu'on est fatigué, déprimé ou que notre corps est douloureux (mal au dos par exemple ou dans les poignets)  et que l'on vient tout de même suivre son cours de yoga, on se sent tellement mieux à la fin du cours...On se remercie, on remercie le professeur et on est rempli de bien-être et de de gratitude envers nous-même pour avoir fait l'effort d'être venu.

 

Quelle chance d'avoir un corps qui fonctionne malgré quelques douleurs ou une fatigue passagère.

 

Le yoga révèle le corps et l'utilise pour s'orienter vers son but :

Un état d'unité que l'on nomme HATHA : l'union du soleil et de la lune. 

Une fois cet état amorcé par les postures (asanas) et les techniques de respirations (pranayamas) on peut entrer plus facilement en méditation. 

 

Bien évidemment, je ne vous conseille pas de venir suivre un cours de yoga avec 40 de fièvre ou avec une grosse gastro-entérite

 

mais si cela est juste la motivation qui vous manque, ou que vous traversiez une fatigue passagère, donnez vous enfin cette chance d'aller au delà de votre dialogue intérieur.

 

Il est toujours aisé de trouver milles excuses pour ne pas assister à son cours de yoga. Dans nos vies respectives, souvent trépidantes tout est affaire de choix et de priorités mais les excuses n'existent pas réellement selon moi. 

 

Lorsque vous vous rendez à un cours de yoga,  vous n'y aller pas seulement pour le professeur mais surtout pour vous-même : Pour prendre le temps de respirer, prendre le temps de contempler et de vous intérioriser, prendre le temps de vous retrouver avec vous même et enfin être à l'écoute du corps et de ses fonctionnements. 

 

Om shanti, shanti. 

Please reload

Posts à l'affiche

Vivre avec nos limites ou s'en libérer ?! Les 5 kleshas tirés des yoga-sûtras de Patanjali.

October 9, 2017

1/7
Please reload

Posts Récents